mercredi 17 février 2010

Haïkus du mardi gras à Binche





































































































Un dernier apprêt
Pour la ronde nouvelle
Aux sons des sabots
+
Roulements profonds
De tambours qui épousent
La fin de l'hiver
+
Coups de mailloche
Rythmant quatre batteries
Au petit matin
+
Rondeau de printemps
Sous les regards grillagés
Des grandes burka
+
Bosses de paille
Sous des chapeaux irisés
Masques de cire
+
L'orange à la main
Les plumes sur la tête
Infatigables
+
Des caniches blancs
Aux pattes innombrables
Le mois de février
+
Apartintailles
Et sonnailles de cuivre
Au bas des remparts
+
Des jets d'oranges
A tir nourri et meurtrier
Sur des excités
+
Onze tamboureurs
Ra Rah Ram Pa ta Plan Ran
A rouflaquettes
+
La gibecière
Du paysan masqué
Dansant la carmagnole
+
A potron-minet
Des buveurs impudiques
Pissent dans les coins
+
Le jour des cendres
Le hareng sent encore
Bière tiédasse


Jean Botquin

10 commentaires:

Henri-Pierre a dit…

Texte et photos, comme de colorés éclats de joie se choquent et se télescopent pour notre plus grand bonheur.

Un petit Belge a dit…

Le week-end passé, j'ai, moi aussi, consacré un article de mon blog au carnaval de Binche. Bonne soirée.

Cristina a dit…

Merveilleux reportage et de plus, le soleil était présent!

jean.botquin a dit…

Merci henri-Pierre.
Petit Belge, j'irai voir votre Carnaval de Binche
Cristina,Binche est intarissable

Anonyme a dit…

Binche Bichonne là
le rondeau de ses bosses
pour tuer l'hiver...

La bière humée
mélangée à l'orange
embrume les âmes...

et quand le poète
réveillé par le joueur de pipeau,
s'habille de ses vers à boire,
le bruit des sabots,
ramène le printemps dans la cité...

Pasquale

à mon ami...

jean.botquin a dit…

Muy bien!!!

mohali a dit…

"Ra Rah Ram Pa ta Plan Ran (...)
Des buveurs impudiques
Pissent dans les coins"

On ne peut s'empêcher d'en avoir le sourire aus lèvres.

jean.botquin a dit…

Merci pour ta visite Mohamed

pietro d. perrone a dit…

Jean,je suis heurex que tu as mis les photos de la neige.

Bien. J'ai lu tes haikus, mais, mon ami, ma connaissance de ta langue ne pas suffit.
Je n'ai entendu presque rien.
Et aussi la traduction de Google est traître.

Bon. Bonne nuit.

jean.botquin a dit…

J'espère qu'un jour je pourrai les expliquer!