vendredi 12 février 2010

Rome sous la neige.-Photos de Pietro di Peronne.














































8 commentaires:

Anonyme a dit…

Roma, che sei trista sotto la neve...
Gli alberi, che d'abitudine cantano l'estate, piangiano sotto il capoto bianco...
Roma, ma dove se ne andato Cesare ?
Dove se ne andato Felini ?
Come sei trista...
Il silenzio soffia su i tuoi teti...

Pasquale

jean.botquin a dit…

gracie, Pasquale

Henri-Pierre a dit…

Comme les palmiers semblent étonnés de cette neige.
Et nous aussi dont l'imaginaire plonge la ville éternelle dans un bain de soleil éternel.

jean.botquin a dit…

Par contre, nous sommes sûrs que les neiges n'y seront pas éternelles...

Anonyme a dit…

curieuse découverte de Rome sous la neige, Rome que j'ai adoré visiter en plein mois aout dernier, sous la canicule, mais sauvée par la profusion des fontaines.
une bien jolie ballade (avec et sans neige)

amitiés

Béatrice

jean.botquin a dit…

Heureux de ta visite, Béatrice

pietro d. perrone a dit…

Mon ami, je sais que je suis arrivè tard, mais quelques mots je doive les dire.

Rome a étè sous la neige comme un petit miracle. Il a eu le temps seulement pour se faire plus belle pour nous. Mais seulement pour une heure.
Moins que le temps qui a une femme pour devenire princesse dans une fable.

Après une heure de la neige, l'eau de la pluie a nettoyèe les routes.
Seulement les photos peuvent temoigner que le miracle c'etait produit reellement.

Pour nous, une illusion. Seulement une illusion.

Mais j'ai vu que pour les amis de ton blog Rome est submergèe par la lumière e le soleil...
Oui, il est vrai, bien souvent. Mais cet hiver est une exception. Le froid, la pluie et les nuages submergent la ville eternelle.

jean.botquin a dit…

Quel bonheur que ce plaisir procuré à tous ceux qui sont venus assister à ce miracle/mirage de ta ville revêtue d'un voile de transparence et de rêve