jeudi 26 février 2009

Mardi gras à Binche

Photos prises par
Marianne au rondeau du
mardi gras







Les tamboureurs










Photos de Marianne au feu d'artifice









Quelques petits extraits de" Les Virgile ", nouvelle, p.181 sq." La Gondole de l'Orient Express".





Très tôt, j'ai suivi le tamboureur qui venait ramasser papa que maman avait habillé de son costume de Gille. Le rythme du tambour me traversait le corps: Ra, rah, ram pa ta plan, ran... Les clochettes. retentissaient au pied des fenêtres encore endormies. Quelque temps plus tard, j'étais moi-même tamboureur et j'accompagnais mon père pendant toute la durée du carnaval, des soumonces en sarrau bleu au cortège et rondeaux multicolores.


...

Comme Virgilio, mon père, je ne tiens plus en place quand la musique des tambours et des cuivres actionne les grandes poupées sur la mécanique des sabots, en faisant valser les chapeaux à plumes, à la veille du printemps.

...

Tambours,deux grosses caisses couvertes de peaux de veau, trompettes, bugles, bassons font vibrer les oreilles... De temps en temps, la clarinette donne un fin signal pour que la marche s'arrête. Les musiciens immobiles et les Gilles se font face. Commence une danse endiablée scandée d'un bras droit prolongé du ramon. Ils ne regardent personne. Ils tournent sur eux-mêmes et claquent leurs sabots de peuplier sur le sol éclairé par des torches qui se reflètent dans les sonnailles de cuivre.



3 commentaires:

Cristina a dit…

Oh, superbe.
Je ne connais pas Binche et je ne suis jamais allée au carnaval...grande lacune!
Merci pour ces belles photos et les jolis mots.
Bonne foire du livre!

jean.botquin a dit…

oui, Cristina...L'année prochaine, il n'est jamais trop tard pour bien faire.

Henri-Pierre a dit…

Heureux Nord qui fait la nique à l'incongru et marchand halloween et entre en liesse pour les vraies fêtes de nos mémoires collectives.