jeudi 22 août 2013

Un cygne noir vogue

Un cygne noir vogue
À la surface des ténèbres-
Les cols verts s'ébrouent

J.B.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Un cygne blanc vague
Sur un lac de verdure
Où mes rêves divaguent...

Pasquale
29/08/2013

Marcel Peltier a dit…

Je me pose de plus en plus de questions à propos de mes écrits :

1 - avons-nous le droit d'user du concept japonais " haïku " pour qualifier nos textes brefs ?

2 - mes écrits brefs sont-ils des haïkus ?

Voir http://questions-haiku.blogspot.com/

jean.botquin a dit…

Je suis devenu prudent également. Quelqu'un m'a dit que je ne savais pas ce que sont des haïkus. Je pense que je le sais très bien mais que de nombreux textes brefs n'en sont pas. Je m'en suis exprimé dans l'avant-propos de mon dernier recueil, "Les épousailles des ombres". Ce qui ne veut pas dire que notre poésie d'inspiration orientale doit être condamnée...Mais faire comme les japonais n'a pas beaucoup de sens, il faut faire comme soi.