samedi 5 mars 2011

Le Bréviaire d'un Quotidien à l'Association Royale des Ecrivains Wallons





Entre deux personnalités imposantes, Michel Joiret et Joseph Bodson, un petit fabriquant de haïkus, dont on dit du bien. On aurait du l'asseoir sur un coussin, pour encore faire meilleure impression, du moins de la taille.

Quelques moments d'orgueil flatté, de réconfort à l'égard des efforts passés, de réconciliation avec soi-même. "Mes haïkus seraient-ils vraiment ce qu'ils en disent ?"

Serais-je vraiment doué pour ce genre d'exercice ?

En tout cas, croyez-le ou ne le croyez pas, j'aime en écrire.










2 commentaires:

Marcel a dit…

Ne serait-il pas possible de lire quelques exemples de vos " haïkus " sur votre blog ? Merci d'avance.

jean.botquin a dit…

Mais bien sûr !