mardi 8 novembre 2011

Création. Inédit de Jean Botquin


Création
Exprimer la pluie

Qui amène des âmes abusées

La poésie latente

Vers les ruisseaux

Où s’amoncellent

D’inutiles présages



Sentir sourdre en soi

D’obscurs appels

De sombres soleils

Des saisons

Et ne rien savoir en dire

Que cette création

Insolite

Ce poème fermé

À mon cœur

Comme au sien



Attendre

Attendre l’usure du temps

Et des espaces

Attendre les résonances

Anciennes

Qui s’espacent

Dans nos mémoires

Et sur les degrés de nos sourires



Écrire ce qui nous échappe

Ce qui au tréfonds

De l’indicible

S’assemble

À en faire craquer l’écorce

Le noyau et la pulpe du fruit

Comme l’enfant qui naît au jour

Depuis la nuit

Et qui ne ressemble

À rien

De ce qu’on aurait

Voulu

Qu’il soit

Enfin



Jean Botquin

4 commentaires:

Guillaume Lajeunesse a dit…

Bravo.

jean.botquin a dit…

Merci Guillaume

Pasquale's blog a dit…

L'enfance des mots,
L'espérance des vers,
L'adolescence des rimes,
La création des rêves,
la verve du poète et de mon ami,
ont empli mon âme de bleu azur...
si cher à tes yeux et ceux de ton coeur...

Merci Jean

pasquale
25/11/2011

jean.botquin a dit…

Tes réactions sur le vif sont souvent bien meilleures que tes textes travaillés, Pascal